Catégorie: Initiatives

Agriculture durable

Classé dans : Initiatives - Mots clés : agriculture


Les enjeux de l'agriculture belliloise

L’agriculture, c’est d’abord le paysage, le patrimoine, les racines de Belle-Ile-en-Mer. En effet, cette activité fait partie intégrante de l’histoire de l’île : les terres ont été valorisées dès le 12ème siècle par des moines bénédictins venus du continent.  Historiquement, l’activité agricole était largement dominée par la culture céréalière, notamment celle du blé, comme en témoignent les nombreux moulins encore présents sur l’île. A partir des années 1930, un système de polyculture élevage s’est développé, entrainant une diminution des surfaces en céréales au profit des prairies.

​Aujourd’hui, l’activité agricole s’est réduite à une trentaine de fermes, qui exploitent une surface agricole utile de 2880 ha, soit environ 35 % de la surface totale de l’île. Les productions sont diversifiées : lait et produits laitiers de vache, brebis et chèvre ; viande ovine, bovine, porcine, volailles et œufs ; maraîchage diversifié, fruits, miel, plantes aromatiques, céréales…

Les agriculteurs ont su s’adapter aux contraintes climatiques, à la faible qualité agronomique du sol et à la complexité de travail engendrée par l’insularité et la saisonnalité touristique. Pour cela, la plupart ont recours à des modes de production extensifs, et vendent leur production en circuits courts. Il existe néanmoins encore un vrai potentiel de développement : agritourisme, nouveaux produits transformés, production d’énergie…

En contribuant au maintien de prairies et d’espaces ouverts, l’agriculture et en particulier l'élevage participent à préserver la biodiversité particulière qui fait la richesse de l’île et participe à la beauté du site. Il est important, pour éviter le développement d’îlots de friche (qui recouvrent déjà quasiment 20 % de la surface de l’île), de mettre en œuvre des moyens permettant d’assurer le maintien d’une activité agricole sur l’île, malgré les départs à retraite à prévoir dans les années à venir.

Sur le plan économique, les fermes ainsi que les services associés (abattoir, point de vente collectif) représentent des dizaines d’entreprises et d’emplois à l’année. A l’heure où les agriculteurs peinent à vivre décemment de leur activité, il est important de comprendre et faire connaître la richesse que représente l’agriculture et d’encourager l’économie locale, afin d’assurer la transmission des fermes.

Cette production locale participe à l’autonomie alimentaire du territoire, qui ne peut dépendre entièrement des importations du contient. En outre, elle permet de consommer des produits dont l’origine et le mode de production sont connus, qui sont peu transformés et peu transportés.

L’agriculture de Belle-Ile, ce sont donc des enjeux culturels, économiques, environnementaux et sociaux.

 

L'implication du CPIE

Conscient de ces enjeux et tenant compte des fortes interactions entre agriculture et environnement, le CPIE travaille depuis le début des années 2000 aux côtés des agriculteurs.

Ses interventions dans le domaine ont démarré en 2004, par l’animation du dialogue local autour de la question de l’enfrichement des terres.

Parallèlement, l’association a développé de nombreuses activités pédagogiques sur les liens entre agriculture et biodiversité ou agriculture et paysage (visites de fermes, randonnées de découverte, ciné-débat…)
La relation de confiance qui s’est établie alors entre le CPIE et les agriculteurs a conduit à la mise en place de partenariats pour le développement de filières courtes et la diversification des activités et productions. Ceci fut matérialisé dès 2007 par l’accompagnement de l’association Au Coin des Producteurs pour la mise en place de son point de vente collectif.

Puis de nouvelles actions sur une approche socio-économique du paysage et de la friche se sont développées à partir de 2011.​

En 2016, le CPIE a contribué à la rédaction du Projet Agro-Environnemental et Climatique de Belle-Ile en Mer, porté par la communauté de Communes de Belle-Ile. L’objectif de ce projet est de maintenir les pratiques agricoles adaptées et d’encourager les changements de pratiques nécessaires pour répondre aux enjeux agri-environnementaux identifiés sur le territoire (qualité de l’eau, biodiversité, maintien des prairies permanentes).

Le CPIE a également été à l’origine de l’animation d’un groupe de réflexion, comprenant des élus, des agriculteurs et des partenaires techniques et institutionnels, sur la gestion et la sécurisation du foncier agricole. Cela a abouti à l’élaboration d’un diagnostic foncier et à la mise en œuvre du’ne mission d’animation depuis 2018.

En 2018, le CPIE a été labellisé par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation pour son projet « Vers une stratégie alimentaire à Belle-Ile-en-Mer » (label Projet Alimentaire territorial), visant à structurer l’ensemble des actions mises en œuvre sur le territoire « du champ à l’assiette ». Dans le cadre de ce projet, le CPIE anime le Comité Agricole bellilois, réunissant des élus, des agriculteurs, des représentants des filières alimentaires et des partenaires techniques et institutionnels.

Le CPIE souhaite poursuivre aux côtés des producteurs la construction d’une réflexion sur l’avenir et la place de l’agriculture dans le territoire bellilois, à l’occasion notamment d’ateliers d’échanges ou d'accompagnement pour des projets spécifiques.

Partage de l’espace, maîtrise du foncier, évolution des pratiques agricoles, entraide et dialogue entre professionnels, diversification et meilleure valorisation des productions : autant de chantiers passionnants pour lesquels le CPIE est prêt à poursuivre son engagement, pour assurer l'avenir de l'agriculture belliloise.

 

Pour en savoir plus

Contact: Guillaume FEVRIER / 02 97 31 40 15

Documents à télécharger:
​​Un exemple de production : L’étude pour l’ organisation de la vente directe collective des produits agricoles à Belle-Ile, menée par le CPIE.

 


Belle-Ile en eau

Classé dans : Initiatives - Mots clés : eau

5490 habitants à l’année, 7 fois plus en été, Belle-Ile-en-Mer est un territoire très attractif du fait de sa beauté
et de ses spécificités insulaires.
La fréquentation touristique est une aubaine pour le territoire mais pose également des problématiques
liées aux ressources naturelles. La ressource en eau en est un exemple.

Lire la suite ...


Eco-Habitat

Classé dans : Initiatives - Mots clés : eco-habitat

Le territoire de Belle-Ile-en-Mer est dépendant du continent pour la grande majorité de ses matériaux de construction et en très grande partie pour son électricité. L’autonomie du territoire est ainsi faible et le travail ne manque donc pas quand on parle d’éco-habitat.

Lire la suite ...


Tourisme durable

Classé dans : Initiatives - Mots clés : tourisme durable

Belle-Ile-en-Mer est un territoire touristique apprécié pour son caractère sauvage et son environnement.

Les mesures de préservation prises en faveur de sa biodiversité et la sensbilisation de l'ensemble des acteurs sont des enjeux majeurs. 

La problématique locale est de  trouver un compromis entre la préservation du patrimoine naturel et le développement d’un tourisme responsable.

Lire la suite ...


Agenda 21

Classé dans : Initiatives - Mots clés : agenda 21

 Le CPIE a accompagné les municipalités de Locmaria à Belle-Ile et de Locoal-Mendon au sein
du Pays d’Auray,
dans l’élaboration puis dans l’application de leur Agenda 21.
Sensibiliser, animer la démarche, communiquer, mobiliser les acteurs locaux,respecter le
suivi des étapes… telles sont les tâches qui ont été prises en charge par le CPIE.

Lire la suite ...




OCTOBRE L M M J V S D   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31