Compte Rendu Assemblée Générale du 21 Novembre 2015

Compte Rendu Assemblée Générale 2015

Rapport moral

La présidente souhaite la bienvenue à tous les participants.

La présidente brosse d’abord un historique de la Maison de la Nature, qui fête ses 25 années d’existence cette année. Elle rappelle, au fil des années,  son évolution dont l’acquisition du label CPIE a été un épisode majeur qui a modifié son mode de fonctionnement et, pour partie, ses objectifs.

En effet, si la découverte du milieu naturel et de sa biodiversité reste le fondement de l’association, l’étude de la place et de l’action de l’homme dans la nature a pris une grande importance dans ses axes de recherche et ses pratiques. Ainsi, parmi les thèmes très forts de son activité peuvent être cités l’éducation des enfants, adultes de demain, à l’environnement, l’éducation de tout un chacun à la gestion du milieu naturel (eau et déchets en particulier), l’accompagnement des différentes professions pour qu’elles intègrent mieux leurs activités dans le milieu naturel et la recherche des spécificités de la vie sur les îles, au contact des insulaires du Ponant.

Dans toutes ces activités, le CPIE doit faire preuve d’imagination, avoir des idées nouvelles pour fabriquer un monde de demain où tous les êtres vivants (végétaux et animaux dont les hommes) vivront en harmonie. Ce n’est pas une simple vision d’idéaliste simplet, c’est la condition sine qua non de notre survie.

Dans ce contexte de recherche d’idées nouvelles, il reste évident que la survie de notre association dépend de l’imagination de nous tous. Les idées, les idées de projet, les commentaires et, éventuellement, les compétences de tous les adhérents, qu’ils vivent à Belle-Île ou ailleurs, sont toujours les bienvenus.

A la fin de l’introduction, la présidente rappelle que l'équipe du CPIE a changé depuis l'année dernière avec l’arrivée de Charlotte Trochet au poste de secrétaire-aide-comptable à partir du 15 décembre 2014. Charlotte s’est très vite intégrée à l’équipe, en assumant à la satisfaction de tous les différentes activités de son poste. La présidente annonce enfin son intention de démissionner du poste qu’elle occupe au sein du CA, après sept années de présence. Elle reste toutefois membre du CA.

 

Rapport d’activités

Céline, Guillaume et Michaël se sont entrecroisés pour nous présenter les activités de l’année selon un parcours dynamique et sympathique. Michaël et Céline ont présenté toute la partie «  éducation à la citoyenneté, à l'environnement et au développement durable », concernant les scolaires, les éco-écoles, le club nature, le Foyer de l'Isle mais aussi les professionnels du tourisme, les groupes de randonneurs, le grand public. De fait, il y a toujours une nouvelle occasion de s'étonner, d'admirer, d'apprendre,  dans la bonne humeur, via les chantiers de restauration, les sorties kayak ou plantes comestibles, les initiations à la pêche à la canne, les Initiatives Océanes, les formations au compostage, etc. Enfin la campagne «  Belle Ile en eau », toujours très prisée, qui est réalisée avec le concours de l'agence de l'Eau Loire Bretagne et le Syndicat de l'Eau du Morbihan, s'est poursuivie au travers de visites d’installation, de stands, d'animations au CPIE.

Guillaume a assuré le dernier volet de la formation aux éco-gestes des agents hospitaliers, et a continué les actions relatives aux espaces naturels comme la lutte contre l'enfrichement (prise de contact avec les propriétaires de terrains abandonnés)  ou le suivi du vallon de Bangor (renouvellement des bornes) et il a assuré, pour la dernière année, son appui à la commune de Locoal-Mendon, dans le cadre de son « Agenda 21 ». L'animation du Groupe Energie, au travers de visites de maisons, de ciné débats, de renseignements aux particuliers, de démonstrations  d'isolants écologiques, ont témoigné de l’intérêt du centre de ressources. Le groupe Energie, après la visite par deux de ses membres du toit photovoltaïque de la société citoyenne SISER de Bruz, semble se diriger vers une action de ce type sur Belle-Île.

Une des tâches majeures de Guillaume a été l’accompagnement des agriculteurs pour les amener à privilégier les circuits courts afin d’améliorer leur autonomie, en particulier face aux  transports. Le CPIE a, dans cette optique, encadré le mémoire de fin d’étude d’une étudiante de l’école supérieure d’agronomie de Rennes dont le sujet consistait à évaluer quantitativement l’offre et la demande agricole de Belle-Île et à analyser leur adéquation réciproque. L’accompagnement des agriculteurs a été également matérialisé par une assistance au « Coin des Producteurs » dans son projet de construction d’un bâtiment mieux adapté à ses besoins. Enfin, une activité importante a été générée par la préparation de la 2ème rencontre agricole inter-îles, sur le thème de l’autonomie, qui s’est déroulée les 28 et 29 novembre dernier à Belle-Île. Elle faisait suite à la première rencontre qui s’était déroulée l’an passé sur l’île d’Yeu. Cette préparation s’est faite avec la collaboration des chercheurs de l'Agrocampus de Rennes, très impliqués dans la problématique sociale de la profession agricole.

Le rapport d’activités est voté à l'unanimité.

 

Rapport financier

La vente des publications qui avait été dopée l’an passé par celle de la nouvelle « Petite flore » a diminué en partie en 2015. Les amateurs ayant renouvelé leur « vieille » flore, les achats se sont amoindris. Toutefois, l’intérêt pour les carnets « nature » n’a pas faibli. Parmi ceux-là, il faut noter la parution d’une « petite introduction à la géologie » qui vient compléter l’offre géologique existante.

Les prestations voient une consolidation très favorable des actions d’éducation et de formation à l’environnement tant sur Belle-Île qu’à l’extérieur. L’intérêt pour ces actions ne se dément donc pas mais elles restent très chronophages à l’usage. Le second point remarquable de ce poste est la montée en puissance de la convention passée avec le fonds de dotation Perspectives qui finance une partie des actions vers l’agriculture. On peut enfin regretter sur ce même poste l’arrêt des séjours « Océan Océan » suite à des difficultés financières de la fondation qui les soutenait.

Les subventions d’exploitation ont vu les renouvellements des conventions avec la CCBI et le Conseil Général, de même qu’avec l’Agence de l’Eau et Eau du Morbihan pour l’éducation à la gestion de l’eau. La Fondation de France, qui s’était déclarée l’an passé très sensible à nos actions de concertation relatives à l’environnement, a décidé cette année qu’elles ne correspondaient plus à leurs critères.

Le poste des produits de gestion courante s’est légèrement accru cette année du fait d’une augmentation significative des cotisations (+ 36%), fait très encourageant pour notre association.

Le bilan de l’année montre un solde négatif de quelques 1000 € qui sont toutefois à mettre en perspective avec le paiement de l’arriéré URSSAF, clos en juin, qui a  pesé de 8 000 € sur l’exercice.

Le prévisionnel pour 2016 s’appuie d’une part sur les conventions liées à l’éducation à l’environnement qui seront renouvelées pour 2016. Il s’appuie également sur l’effort mis sur l’agriculture tant par le fonds Perspectives qui continue à nous soutenir que par la CCBI qui nous a demandé de l’aider dans le cadre du Projet Agri-Environnemental et Climatique (PAEC). Si le prévisionnel est suivi d’effet, nous espérons avoir un résultat positif, de l’ordre de 9 000 € en vue de reconstituer une trésorerie qui permettra de s’éloigner de situations de cessations de paiement des salaires à la fin de certains mois.

Le rapport financier est voté à l'unanimité.

 

Elections au conseil d'administration

Le 1/3 sortant est composé de :

Ø  Evelyne DHUME-CLAUDEL

Ø  Catherine LEBIGRE

Ø  Michel SAUVAGE

Tous se représentent et sont élus à l'unanimité

 

Il y a 1 nouveau candidat :

Pierre  Le Tacon,  élu à l'unanimité

 

Nouveau bureau

Le CA s’est réuni à l’issue de l’AG pour élire le nouveau bureau dont la composition est maintenant la suivante :

 

         ·            Président : Georges Delpont,

         ·            Vice-présidente : Evelyne Dhume-Claudel,

         ·            Trésorier : Michel Sauvage,

         ·            Secrétaire : François Xavier Coulon,

         ·            Membre du bureau : Catherine Lebigre.

 

 

La séance se termine par le pot de l'amitié.